2055 – L’ère Terrane :
Cette ère marque les derniers jours de la Terre comme territoire exclusif de l’Humanité.

L'histoire 205510

 

Une pénurie de pétrole entraîne une crise mondiale sans précédent. Les nations se battent pour contrôler les derniers gisements. La crise s’intensifie alors que les premières frappes nucléaires stratégiques se transforment rapidement en échange généralisé de ripostes atomiques visant les plus grands centres de population mondiaux. Une fois l’orage passé, il apparaît évident que les survivants vont devoir se réorganiser pour survivre et sécuriser les matières premières requises pour l’avenir de l’Humanité.

 

2060 – 2090 Plan de colonisation extrasolaire :
Alors que toutes les ressources naturelles terrestres se sont éteintes et que la survie de la race humaine est au centre de tous les débats, une décision s’impose.

 

Il faut rapidement coloniser des planètes et des lunes capables d’accueillir la vie humaine. Une coalition, baptisée l’UCN (United Colonial Nations), est formée entre les entreprises et les gouvernements les plus riches au monde. Le futur se met en place.

206010

 

L’UCN dresse rapidement la liste des actions requises pour coloniser les planètes avoisinantes :

 

* Établir la liste des planètes propices à la colonisation.
* Développer une technologie de propulsion spatiale pouvant atteindre la vitesse de la lumière, afin de rallier lesdites planètes.
* Développer des techniques avancées de cryogénie, pour plonger dans un sommeil profond les équipages et les passagers des vaisseaux chargés d’atteindre les planètes-cibles, pendant toute la durée de leur voyage
* Construire une flotte spatiale d’envergure.
* Rallier les planètes-cibles.
* Construire les infrastructures nécessaires à l’établissement de sociétés sur les nouvelles planètes.
* Développer un réseau de transports, de chemins de fer et de tunnels.
* Assurer des systèmes de création et de distribution d’énergie.
* Tisser des réseaux de communications.
* Abriter et protéger les citoyens.
* Construire des usines.
* Gérer les ressources hydrauliques et le traitement des déchets.

 

Le processus de construction et de déploiement des vaisseaux prendra plus de 30 ans.

 

L’UCN encourageant, dans son intérêt financier, la privatisation des programmes de colonisation, des entreprises et des gouvernements tiers reçoivent l’autorisation de mener leurs propres actions. Tous ces nouveaux projets sont conduits sous l’égide des actionnaires de l’UCN. Les plus grandes multinationales se lancent également dans la colonisation spatiale. Parmi elles se trouve la Helghan Corporation, un groupe très puissant ayant fait fortune dans l’énergie et le raffinage industriel.

 

Les gouvernements de l’UCN décident d’émettre des « licences de colonisation » répondant à des critères très précis. La violation de ces règles constitue une infraction très grave, sanctionnée par des amendes financières. Selon les circonstances, une accumulation d’infractions entraîne des amendes plus lourdes, des sanctions économiques puis une expulsion définitive de l’UCN. En dernier recours, une action militaire punitive n’est pas à exclure.

 

2095- 2110 L’Exploration :
Les vaisseaux colonisateurs quittent la Terre les uns après les autres, en direction du système solaire de Terran.

Alors que la colonisation n’en est qu’à ses débuts, l’UCN n’a pas encore trouvé comment gérer convenablement les systèmes administratifs relatifs à ses nouvelles colonies, d’autant plus que la gestion du groupe en lui-même s’avère déjà lourde. L’UCN est littéralement débordée. Ses membres comptent sur de lourdes sanctions financières et sur une force militaire implacable pour mener à la botte les colonies et leurs habitants.

2095-110

Force de défense de l’UCN :

L’UCN monte une force de défense composée de volontaires issus de ses nombreuses colonies. Même si un certain nombre de colonies ont déjà formé leurs propres forces armées, la force de défense de l’UCN est vite reconnue pour sa technologie de pointe et ses troupes surentraînées. Ses effectifs mériteraient cependant d’être étendus. La force de défense de l’UCN n’est en réalité qu’une solution temporaire.

2095-210

2111 – L’UCN et le système Alpha Centauri :
Après avoir quitté la Terre plus de dix ans auparavant, les premiers vaisseaux approchent du système Alpha Centauri. Point central entre la Terre et les colonies les plus lointaines, ce système présente un potentiel considérable. Deux de ses mondes semblent pouvoir héberger de possibles colonisations : un monde rocailleux (Alpha Centauri A) et une planète luxuriante (Alpha Centauri B).

 

L’UCN se réserve les droits de toute colonisation du système Alpha Centauri, afin de ne pas soumettre cette zone à la concurrence et d’en garder le monopole.

211110

2113 – L’inauguration de l’UCA :
La force de défense de l’UCN est démantelée en raison de plusieurs allégations d’incompétence, de corruption et d’inefficacité bureaucratique. Dans le cadre de cette dissolution naît l’United Colonial Army, constituant maintenant la seule force militaire légale sur Terre et ses circonscriptions stellaires. L’UCA Navy en représente la première branche.

 

2116 – La Prophétie :
Un groupe de six vaisseaux colonisateurs, l’Archon, le Triumph, le Pacifica, le Jericho, le Seraph et le Harbinger, a complètement disparu des radars suite à une éruption solaire particulièrement intense. Le contact n’a pas pu être rétabli. Les dernières transmissions des vaisseaux semblent indiquer une panne généralisée des systèmes de navigation. Ces vaisseaux sont présumés perdus.

211610

La perte de vaisseaux colonisateurs a de lourdes conséquences financières pour l’UCN, qui ne peut tout simplement pas se permettre de tels coups d’arrêt dans son effort de colonisation. Les risques de voir se reproduire ce genre d’incidents étant trop élevés, l’UCN décide de faire un appel d’offres pour les droits de colonisation du système Alpha Centauri. Après des enchères très disputées, la Helghan Corporation remporte les droits. Des rumeurs de votes frauduleux et de corruption viennent entacher l’affaire, sans être confirmées, et le fait que la Helghan Corporation dispose déjà d’une flotte en quasi-état de marche éveille la curiosité. Le succès de l’offre helghaste réside surtout dans le soutien et le financement de la banque IBG (Interplanetary Banking Guild) en échange de 10 % des profits de colonisation du groupe.

 

2128 – La voyage helghast vers Alpha Centauri :
Le voyage est long et difficile. De plus, même si la plupart des chambres cryogéniques fonctionnent à merveille, certaines d’entre-elles s’avèrent défectueuses. 2 % de la population helghaste périt en cours de route. En arrivant sur Helghan, leur planète-cible, certains scientifiques s’inquiètent des conditions de vie locales, s’annonçant très difficiles. Malgré des ressources énergétiques abondantes, l’écosystème d’Helghan est malheureusement très pauvre. Une station spatiale est mise en orbite autour de la planète, puis accueille ensuite des volontaires qui vont chercher à ensemencer la surface helghaste, en y laissant seulement dans un premier temps des raffineries et générateurs énergétiques automatisés. Le reste de la flotte spatiale regroupe ses dernières ressources pour se diriger vers la seconde planète du système, à laquelle on donnera le nom de Vecta, d’après le patronyme du PDG d’Helghan Corporation, Philip Vekta.

 

2129 – Les débuts de l’ère vectane :
Cette ère marque la consolidation des premiers projets coloniaux dans le système Alpha Centauri. Les planètes sont colonisées, les infrastructures établies et de nouvelles civilisations s’érigent peu à peu. Cette période se termine avec l’essor du modèle vectan.

 

2129 – Colonisation de Vecta :
Les premiers vaisseaux arrivent sur Vecta. Environ 12 colonies y sont fondées entre 2129 et 2140. Vecta, d’une taille similaire à celle de la Terre, est un monde agraire et idyllique, d’une nature rayonnante et boisé de nombreuses forêts. C’est un véritable Éden. La production agraire explose et la colonie de Vecta devient rapidement capable de subvenir à tous ses besoins de manière autonome.

212910

2133 – Colonisation d’Altair et inauguration de l’ISA :
Gyre, une planète à fort potentiel de colonisation, est découverte dans le système Altair, adjacent à celui de Vecta. Gyre est recouverte par un grand océan parsemé de nombreuses petites îles. Cette planète est plus petite et plus froide que Vecta.

 

Alors que ses premières colonies se consolident, l’UCA se rend compte que son système de communications ne lui permet pas de gérer ses défenses coloniales de manière centralisée. Pour augmenter son efficacité militaire, l’UCN fonde l’ISA (alliance stratégique interplanétaire), permettant à l’ensemble des systèmes colonisés d’intégrer s’ils le souhaitent une alliance défensive unifiée. L’UCN fournit soutien, formation et équipement aux colonies membres alors que ses administrations locales leur fournissent des fonds et des hommes. Les responsabilités de l’ISA incluent la collecte de ressources, le maintien de l’ordre et la mise en place de systèmes de défense. Les commandements locaux de l’ISA font partie de la société civile de l’UCN et non pas de l’organisation militaire de l’UCA. Les divisions de l’ISA sont entièrement autonomes. Leur puissance et leur budget sont déterminés par les autorités locales.

 

L’ISA d’Altair et l’ISA d’Alpha Centauri font partie des premiers commandements de l’ISA à voir le jour.

213310

2135 – Consolidation de Vekta :
Malgré des premières années très rudes (la colonie manque d’être anéantie à plusieurs reprises), les premiers colons helghasts réussissent à consolider la colonie de Vecta. De plus, leur station spatiale en orbite autour d’Helghan dispose d’une position stratégique pour servir les vaisseaux passant par Alpha Centauri, alors qu’ils font route entre la Terre et de nouvelles colonies. Les vaisseaux colonisateurs s’y arrêtent pour ravitailler et assurer leur maintenance. Des vaisseaux-citernes y font eux aussi escale, en fournissant les Helghasts en ressources énergétiques à des prix ultra-concurrentiels. L’argent commence à rentrer, à tel point que les Helghasts se lance dans l’importation de marchandises, de fournitures médicales et de denrées alimentaires vers leur station spatiale.

213510

2138 – L’établissement du protectorat Helghast :
Les dernières avancées technologiques permettent de communiquer en temps réel entre Helghan et Vecta. Le gouvernement de Vecta établit le protectorat helghast. Les deux mondes sont administrés depuis Vecta. Les taxes et les ressources énergétiques de la planète Helghan tombent maintenant directement dans les poches du marché vectan, sans passer par l’ISA, alors que Vecta fournit à Helghan une plus grande variété de produits alimentaires et de biens de consommation. L’emploi s’élève à 95 % et le moral est au beau fixe sur les deux mondes. Un nouvel emblème est créé, pour souligner les puissantes relations unissant Helghan et Vecta : trois bras entrelacés, symbolisant la paix, la justice et la liberté.

 

Le protectorat helghast forme la première milice légale ne répondant pas du commandement de l’ISA ou de l’UCN/UCA. Ses troupes sont peu nombreuses et faiblement armées, assurant seulement des fonctions locales, policières et cérémoniales. Cependant, l’ISA voit cette milice comme une menace et lui impose des limitations de taille et d’équipement. Par ailleurs, les officiers de la milice helghaste sont fournis directement par l’ISA.

 

2149 – Achèvement des infrastructures d’Helghan:
La plupart des infrastructures industrielles d’Helghan sont maintenant terminées, des plus petites turbines aux immenses complexes de traitement de la planète. Helghan Corporation est en possession de ressources énergétiques et financières étendues, acquises par la vente d’énergie aux vaisseaux de passage, aux nouvelles colonies et à la Terre elle-même. La présence helghaste sur Terre se fait de plus en plus rare, la majorité de ses ressources et bureaux étant maintenant concentrée sur Vecta.

214910

2152 – L’inauguration de l’administration Helghaste :
La gestion des colonies d’Helghan et Vekta s’avérant de plus en plus complexe, Helghan Corporation décide de former sa propre administration civile. Sa charte lui autorise de reprendre le contrôle des administrations locales (que l’ISA détenait jusque là), de créer des impôts et de réorganiser ses services sociaux. L’administration helghaste reste cependant réglementée par les conditions très strictes de l’ISA en termes de constructions, d’industries spatiales et d’établissement de nouvelles colonies.

 

2155 – L’achat d’Helghan et Vecta :
Le budget du gouvernement helghast, très largement excédentaire chaque année, est régulièrement mis de côté pour parer à tout problème éventuel. En 2155, le montant de cette épargne s’avère tellement élevé que l’administration helghaste soumet à l’ISA une offre d’achat du système Alpha-Centauri, qui devrait permettre aux Helghasts de se passer de la dîme annuelle à envoyer sur Terre, afin de mettre en place un système de taxation des services individuels, comme par exemple le soutien local du commandement de l’ISA.

 

L’UCN, qui aurait rejeté cette offre en temps normal, souffre d’un cruel manque de fonds. Certains projets coloniaux leur coûtent terriblement cher. L’idée de récupérer immédiatement une grosse somme d’argent suivie de taxes négociables, sans devoir engager de frais coloniaux, est trop attractive pour l’UCN pour être refusée. Le sénat de l’UCN approuve à la majorité l’offre d’achat d’Helghan et Vecta.

 

2156 – 2190 L’Apogée :
Cette ère marque l’apogée des civilisations vectanes et helghanes, avant leur chute pendant les conflits ultérieurs.

 

Libre d’investir et de taxer ses colonies comme bon lui semble, une période de croissance économique et industrielle se dessine alors pour l’administration helghaste. Les raffineries automatisées d’Helghan sont améliorées puis agrandies, alors que la station spatiale helghaste devient rapidement la plus grande structure orbitale hors du système de Terran. La station helghaste constitue un point central entre la Terre et ses colonies : TOUS les convois y transitent pour aller aux quatre coins de l’espace. L’administration helghaste décide de taxer chaque vaisseau passant par la station. Correspondant officiellement à une taxe permettant d’assurer le contrôle spatial, les recherches orbitales et les opérations de secours, cette imposition charge en réalité l’ensemble des activités commerciales spatiales. Les vaisseaux helghasts disposent d’un « permis de résidence » les exonérant de taxes. Excédées, certaines compagnies spatiales décident rapidement de relocaliser leurs escales commerciales.

 

2198 – Premières tensions:
L’UCN est de plus en plus préoccupée par la domination grandissante des Helghasts sur le transport stellaire et le commerce spatial, des secteurs traditionnellement sous son contrôle. Sa frustration s’amplifie également alors que les Helghasts s’enrichissent à partir des projets coloniaux que l’UCN a contribué à mettre en place. Pour réaffirmer sa présence, l’UCN amplifie les contrôles et l’imposition du trafic spatial, et taxe ses colonies dans une mesure encore jamais vue. L’argent récolté sert à développer l’UCA, dont la flotte spatiale reçoit l’essentiel du nouveau budget. Pour la toute première fois, l’UCA Navy développe des vaisseaux de transport de troupes et des croiseurs lourds, dans le but d’écraser les factions dissidentes de l’ISA dans les colonies les plus lointaines, voire même de les envahir de force.

 

Dans le cadre de ces nouvelles procédures, de nombreux privilèges accordés initialement à l’administration helghaste sont réassignés, notamment en ce qui concerne l’achat d’Helghan et Vecta. Plus spécifiquement, l’UCA décide de revoir le droit helghast à disposer d’une grande flotte et à imposer ses prix sur le commerce spatial. L’administration helghaste refuse mais accepte d’engager des pourparlers dans le but d’arriver à un compromis. Suite à ces discussions, le riche peuple de Vecta et les puissantes compagnies en orbite autour d’Helghan font pression sur l’administration helghaste pour ne pas concéder de terrain sur les questions commerciales ou le droit à l’autodéfense.

219810

2199 – La Sécession :
Malgré de nombreuses discussions, l’UCN et la Terre ne tombent pas d’accord sur une solution satisfaisant les deux parties. La Terre exige la mise en conformité de l’administration helghaste, alors que les Helghasts décident de quitter l’UCN en déclarant leur indépendance.

 

L’UCN envisage de riposter en frappant la planète Helghan d’un embargo commercial, mais la mesure est jugée contreproductive. Helghan pourrait en effet réagir en empêchant les vaisseaux commerciaux de rallier la Terre, en sachant que son économie ne survivrait pas sans ces ressources coloniales absolument vitales. Par conséquent, l’UCN décide d’envoyer une puissante flotte de l’UCA Navy vers le système helghast, afin de prendre le contrôle des points de navigation entre les colonies et la Terre. La protection des flux commerciaux des colonies vers la Terre devrait aussi permettre à l’UCN de couper les voies d’accès à Helghan et mettre un terme au conflit.

219910

2199 – Première Guerre Extrasolaire :
Cette ère marque le déclin des civilisations vectanes et helghanes, après l’échec de leur déclaration d’indépendance stellaire. Le système Alpha Centauri plonge dans la guerre.

 

2199 – L’action policière Helgaste :
Alors que la situation empire, l’administration helghaste décide d’abord de coopérer puis choisit d’expulser toutes les forces de l’ISA de Vecta et Helghan. Les Marines de l’ISA et la Navy répondent par des frappes dévastatrices, et de nombreuses escarmouches éclatent sur et autour des deux colonies. Malgré leur supériorité numérique, les troupes helghastes sont sous-équipées et peu formées, ce qui permet aux forces de l’ISA d’éviter de lourdes pertes. Les troupes de l’ISA, très expérimentées, se retirent pour mener des opérations d’attaque éclair lancées depuis des bases secrètes avoisinantes.

 

2201 – Première Guerre Extrasolaire :
La flotte de l’UCA Navy partie en 2199 arrive enfin dans le système helghast, en retrouvant les vaisseaux locaux de l’ISA pour former une force d’attaque solide et sécuriser les points de navigation. Les principales forces de la flotte se dirigent vers Helghan pour imposer un blocage, mais les flottes personnelles de l’administration helghaste anticipent la situation en engageant un combat spatial frontal.

 

Les croiseurs de l’UCA Navy s’avèrent intouchables par les petits vaisseaux helghasts. Le plan d’action tourne au massacre, alors que la flotte helghaste se fait littéralement exploser ou neutraliser par l’UCA. Cependant, pendant cette opération, la grande structure orbitale helghaste est détruite dans de mystérieuses circonstances.

 

L’UCA clame que les Helghasts ont sabordé leur propre station pour ne pas la laisser tomber entre les mains de l’ennemi et se réfugier sur leur planète d’origine. L’administration helghaste déclare quant à elle que l’UCA a délibérément ouvert le feu sur sa structure orbitale. Le fin mot de l’histoire ne sera jamais connu, mais, suite à cet accident, les autorités helghastes déclarent la guerre à l’UCN.

 

L’UCA Navy détermine qu’une action directe sur Helghan serait une perte de ressources, coûteuse en vies humaines. En plaçant une flotte d’observation en orbite autour d’Helghan, la Navy décide de rallier Vecta.

 

2202 – Fin de la Première Guerre Extrasolaire :
Les forces combinées de l’UCA Navy et de l’ISA approchent de Vecta et se débarrassent rapidement des vaisseaux commerciaux helghasts en orbite. L’administration helghaste menace initialement de livrer bataille jusqu’à son dernier souffle, mais, après une démonstration hostile de bombardement orbital, les Helghasts se dirigent vers une inévitable capitulation. L’administration helghaste est neutralisée et ses gradés sont arrêtés, tout comme les dirigeants de la Helghan Corporation. De nombreux éléments parviennent cependant à s’échapper.

 

Au retour des premiers vaisseaux d’Alpha Centauri, cette nouvelle provoque un vif débat au sein du sénat. Il est finalement déterminé que les Helghasts sont trop indisciplinés pour prétendre à une place dans l’UCN. On décide également de la création d’une colonie de l’ISA dans le système helghast, afin de surveiller toute activité dissidente dans la zone et empêcher d’éventuels débordements. Un véritable vol sous couvert de diplomatie, selon l’administration helghaste, qui ne peut rien faire sinon se plier à cette mesure restrictive. La division vectane de l’ISA prend le contrôle de la planète anciennement rebelle. Des vaisseaux coloniaux de l’UCN sont envoyés depuis la Terre pour installer sur Vecta les premières populations civiles.

 

Les conséquences de la rébellion ont été bien assimilées dans les autres colonies. Le droit de l’UCN à réguler et taxer le trafic spatial ne sera plus jamais remis en cause.

 

2202 – 2204 Resistance :
Des extrémistes helghasts s’engagent dans une campagne terroriste pour contrecarrer l’occupation de Vecta par l’ISA. Même si une grande partie des Helghasts installés sur Vecta veulent simplement vivre tranquillement, une minorité très active de la population contribue à faire naître des mouvements de guérilla. Les bombardements, embuscades et fusillades à l’encontre de l’UCN s’intensifient. Vecta n’a plus rien d’un paradis.

 

2204 – 2340 Les prémices de l’ère Helgaste :
Le loyaliste peuple helghast refuse l’occupation de Vecta par l’ISA et entame un éprouvant exode vers la planète Helghan. Après avoir uniquement servi de terre d’accueil aux industries chimiques et minérales, Helghan doit maintenant accueillir des populations civiles, quitte à changer durablement le visage de cette planète et de ses nouveaux habitants. Cette ère couvre les premiers pas helghasts sur Helghan.

230510

La dureté de l’existence sur Helghan contraste terriblement avec le paradis de Vecta. Les premières pertes dues aux maladies, au climat et à la famine sont très élevées. Cependant, au bout de dix ans, le taux de décès diminue alors que les Helghasts s’adaptent à ce nouvel environnement. Lentement, une nouvelle civilisation renaît dans les camps de réfugiés, alors que l’industrie helghaste et la production alimentaire se relancent progressivement.

 

On manque de détails sur cette période car Helgan fut tout simplement ignoré de l’UCN, voir abandonné pendant plusieurs décennies. , mais il est clair que le peuple Helgast a souffert le martyr durant ces décennies. On peut cependant affirmer que ce peuple vit un sauveur en Scolar Visari qui est le point de départ de l’ère Helgaste.

 

2340 – 2357 L’ère Helgaste :
Après des débuts incroyablement difficiles, un changement social et économique s’amorce enfin. La population helghane est forcée de s’adapter à des situations à peine supportables humainement. Un nouveau leader charismatique annonce la naissance de la race helghaste : un peuple qui n’a plus rien d’humain, animé par la volonté impérieuse de s’adapter, survivre et réussir.

 

Scolar Visari prend le pouvoir sur Helgan et impose un régime totalitaire. Animés par un esprit de vengeance commun envers ceux qui ont opprimé son peuple, il se trouve des collaborateurs partageant le même rêve. Il relève l’impossible. Il relance toute les industries et l’économie de son pays, fait disparaitre les famines, il donne accès à tous aux traitements contre les aléas de l’atmosphère d’Helgan, il réarme son système et porte son peuple à travers des discours impérieux. En moins de dix ans, il restaura la puissance et la fierté d’Helgan. Fort de son accomplissement, le peuple helgast qui avait voulu croire en son discours d’une nation reconstruite avec temps et patiente, voit leur Autarque partir en Guerre contre l’ISA et L’UCN pour reconquérir Vekta en l’acclamant.

 

2357 – Début de la construction de la seconde plateforme orbitale de Vecta :
Finalement inquiet par la reconstruction militaire helghaste, le gouverneur de l’ISA ordonne la construction d’une plateforme orbitale additionnelle pour compléter le réseau en place depuis près de 52 ans. Le général de l’ISA Stuart Adams est nommé commandant militaire de ce réseau.

 

2357 – 2361 Seconde Guerre Extrasolaire :
Poussés par leur nouvelle fierté et leur force retrouvée, les Helghasts relancent leur audacieux plan d’alliance des deux planètes du système Alpha Centauri et de reconstruction d’un puissant empire. Leur pari échoue et leurs milices vectanes sont démantelées, les plongeant dans leur pire cauchemar : l’invasion d’Helghan par l’ISA. Mais Visari a-t-il dit son dernier mot ?

 

2357 – L’invasion de Vekta (Killzone) :
La 3ème flotte Helgaste menée par le Général Lente arrive sur Vekta par surprise. Les plateformes SD sont sabotés par des espions infiltrés, laissant ainsi la flotte helgaste envahir Vekta sans la moindre résistance. Au sol, les FFR (Force de Réaction Rapide) de l’ISA sont prises de cours, tenant les points stratégiques mais abandonnant les sites de seconde importance. Submergé par le nombre et par la puissance, le général Vauton demande de l’aide à l’UNC. Il demande au Capitaine Jan Templar de récupérer un agent double helgast infiltré chez l’enemi, le Colonel Hakka.

 

Voilà commence Killzone.

 

Templar récupère Hakka, mais aussi le Shadow Marshal Luger, et le sergent des FFR Rico Velasquez. Ensemble il s’apercoive que le général Adams, responsable du résau de défense des plateformes SD est un traite. Ce dernier exécute le Général Vauton. L’équipe de Templar coupe la tête de l’assaut Helgast en neutralisant le Général Lente puis en tuant Adams. Ils arrivent à fuir la Station SD juste avant que celle-ci ne soit détruite par la flotte de l’UNC qui arrive. Fin de Killzone 1.

 

2358 – Neutralisation, pacification (Killzone Liberation) :

 

Deux mois après le début de la seconde guerre extrasolaire, Scolar Visari nome le Général Armin Metrac à la tête des forces d’invasions helgastes sur Vekta. Ce changement de commandement pose un problème majeur pour l’ISA qui voit la stratégie de l’armé helgaste complètement changé. La situation se renverse et même coupé de retraite et de renforts, l’armée Helgaste avance inexorablement sur l’ISA.

 

Voilà commence Killzone Liberation.

 

Jan Templar reprend du service et retrouve Rico et Luger pour eliminer Cobar, bras droit de Metrac puis ce dernier pour mettre un terme à cette guerre.

 

Mars 2358 – Le Conseil de Vecta :
Alors que les forces hostiles de Vecta ont été neutralisées, un conseil est créé à Vecta City pour décider de la politique à suivre pour mettre un terme à la guerre contre les Helghasts. Le Conseil de Vecta établit la liste de ses priorités :

 

* Éliminer la menace militaire helghaste.
* Capturer l’Autarque Visari pour un jugement public.
* Établir un régime démocratique sur Helghan et supprimer toute forme d’oppression.

 

Ces priorités constituent une violation des ordres émis par l’UCA lors du retrait de sa flotte, mais le Conseil de l’ISA juge que la vengeance contre les exactions helghastes prévaut sur tout le reste.

 

Novembre 2359 – Début de l’invasion d’Helghan (Killzone 2) :

 

La flotte de l’ISA part pour Helghan afin de mettre en place l’opération militaire la plus complexe de l’histoire humaine.

 

Lancement de l’opération Archange

 

Douze bataillons arrivent sur Helghan. Le bataillon Mandrake se trouve parmi eux. Il comprend une division de l’ISA et 10 divisions de légionnaires. Le Croiser New Sun de l’ISA est le porte-étendard de ce bataillon, commandé par le colonel Jan Templar. La mission consiste à rallier Pyrrhus pour reprendre la ville et capturer Visari au passage. Pyrrhus est d’une incroyable importance stratégique, car cette ville constitue l’un des premiers centres de population de la planète ainsi qu’un relais commercial d’envergure.

 

Les vaisseaux de guerre de l’ISA et des Helghasts s’affrontent en orbite. La flotte de l’ISA surclasse celle des Helghasts, en parvenant à établir rapidement un blocage orbital complet.

 

Le Conseil de l’ISA outrepasse à nouveau les ordres de l’UCA, qui préconisait simplement d’isoler les Helghasts, et lance son invasion planétaire. L’invasion et le déploiement des troupes sont imminents. Toute négociation est impensable. Visari jure de repousser l’invasion de l’ISA du premier au dernier ennemi. L’ISA sait qu’il va falloir agir avec rapidité.

0 commentaires à “L’histoire”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Catégories


guildeapocalypse |
CSS Tuons nous dans la joie... |
5'ds |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | justinhoule
| lameteo pmu
| TeAm KdN-_-COD5 et KZ2